Installez des pompes à chaleur et des chauffe-eau solaires conformément à la meilleure technique disponible pour la prévention légionelle.



Attention: les règles et la législation incluses dans cet article ne sont obligatoires que dans la région flamande.

@Luc Mouton, Aquaservices Mouton, 22/01/2019
www.aquaservicesmouton.be

La légionelle reste un risque important dans nos installations d’eau. Cet agent pathogène peut donner lieu à de graves pneumonies, notamment chez les personnes plus faibles, pouvant entraîner la mort.

Afin de minimiser les risques de croissance et de propagation des germes de légionelles dans des lieux accessibles au public, un cadre juridique a été créé en Flandre avec des normes et des règles telles que:

  • la réglementation concernant la conception;
  • les exigences relatives au dimensionnement des installations de distribution d'eau sanitaire et de production d'eau chaude;
  • la réglementation pour la construction d'installations sanitaires;
  • la réglementation pour la maintenance et l'utilisation des installations sanitaires.

Dans les établissements accessibles au publicconsidérés comme des «établissements à risque élevé ou modéré», de nouvelles installations d'approvisionnement en eau doivent être construites et exploitées conformément au document «Meilleures techniques disponibles pour la lutte contre la légionelle» (MTD). 

Une nouvelle version de ce document a été publiée le 26/01/2018. La révision a été élaborée par le WTCB et le VITO, à la demande de l’Agence de soins et de santé.

  • Vous pouvez télécharger le manuel "Meilleures techniques disponibles” (uniquement disponible en néerlandais) via le lien suivant: cliquer ici
  • Vous trouverez un aperçu des questions fréquemment posées concernant ‘ Les meilleures techniques disponibles’ (uniquement disponible en néerlandais) via le lien suivant: cliquer ici

Cet article traite uniquement des systèmes de production d'eau chaude, qui doivent remplir certaines conditions et impliquer des exigences d'installation supplémentaires lors de l'utilisation de chauffe-eau solaires et de pompes à chaleur dans des lieux accessibles au public

1.  L’eau froide doit rester suffisamment froide jusqu’au point final de l’utilisateur.

2.  Les systèmes de production d'eau chaude doivent respecter:

  • La production doit être faite à au moins 60°C;
  • Le système avec volume de stockage doit toujours garantir les températures suivantes;
    • Risque élevé: tout le volume doit être porté à 65°C une fois toutes les 24 heures, pendant 1 heure;
    • Risque modéré: tout le volume doit être porté à 60°C une fois par semaine pendant 1 h;
    • Chauffe-eau solaires: le réservoir tampon est l’eau technique (l'échangeur de chaleur est connecté à de l'eau froide).

3.  Pour les systèmes de distribution (après le système de production), les températures suivantes sont requises:

  • départ: minimum 60°C + nulle part au-dessous de 55°C;
  • les exigences de température continue d'un système de distribution d'eau chaude peuvent être déviées si la longueur du tuyau de distribution ne dépasse pas 15 m et si le contenu total ne dépasse jamais 3 litres. Ces tuyaux n'ont pas besoin d'être isolés. Auparavant, il s’agissait de: tuyaux de distribution qui ne dépassent pas la longueur maximale de 5 m et d’une capacité totale maximale de 3 litres;
  • Une température de 70°C doit être possible aux points de prélèvement;
  • Une vanne de prélèvement doit être installée sur toutes les chaudières.

4.  Chauffe-eau solaires:

Ces systèmes sont très sensibles aux infections à légionelles!
Dans le "MTD", de systèmes, tels que les chauffe-eaux solaires et les pompes à chaleur, est mentionné que le contenu du réservoir tampon d’eau chaude est l'eau technique, autrement dit que le contenu ne peut jamais être utilisé.






Le secteur de l'installation a encore beaucoup de questions à propos de cette législation. C'est pourquoi l'agence "Soins et santé"" a établi une liste de FAQ avec, entre autres, les réponses suivantes aux questions fréquemment posées:

Question: Le chauffe-eau solaire est-il admit dans le cadre de la MDT légionelle?

Réponse:
Sous le préchauffage tombent les échangeurs de douche, mais aussi les chaudières solaires. Le préchauffage de l'eau sanitaire n'est pas autorisé dans les installations à risque élevé et n'est pas recommandé dans les installations à risque modéré. Il s’agit en de stocker de l’énergie dans un réservoir tampon avec de l’eau technique. Ce type d'installation est autorisé dans les établissements à risque élevé et modéré.

Question: Pour les pompes à chaleur avec chauffage d'appoint électrique, de l'eau chaude sanitaire peut être produite et distribuée à une température <60 ° C?

Réponse:
Non, pendant la période d'utilisation, l'eau doit toujours être distribuée à 60°C au départ. Il peut y avoir une réduction nocturne des réglages de risque modéré, mais tout doit être de nouveau à température, 1 heure avant le début de la période d'utilisation.

Remarque: Lors de l'utilisation de systèmes de désinfection alternatifs approuvés par l'agence, l'installation peut fonctionner à des températures plus basses. Cependant, ces installations doivent encore être construites de manière à pouvoir réaliser la mesure standard.

Question: Quelles sont les réglementations applicables en Wallonie et en Région bruxelloise?

Réponse 
Pour les pompes à chaleur, aucune législation spécifique ne s'applique dans ces régions. Cependant, les concepteurs (et ensuite les installateurs) doivent être conscients des risques. Le manuel MTD est certainement un bon guide.


Abonner-vous à notre bulletin d'informations

Abonnez-vous à notre bulletin d'information!